A propos de la propolis

 

L’Abeille de Sologne

Bourges, le 27 juin 2019.

 

 

La Propolis

 

 

 

Connue depuis l’aube des temps, la Propolis est devenue un produit résolument moderne, capable de soulager de nombreux maux au quotidien. Elle a des propriétés antibiotiques, anesthésiques, cicatrisantes, anti-inflammatoires, et une influence bénéfique sur certains mécanismes immunologiques, qui entraine un renforcement du terrain contre les agressions en général.

En dermatologie, la Propolis couvre un immense champ d’indications : - furoncles ;
- acné ;
- brûlures (coups de soleil) ;

- cors, durillons ;
- contusions ;
- engelures, crevasses ;
- hémorroïdes ;
- mycoses ;
- piqûres d’insectes ;
- verrues.
La propolis permet aussi de combattre efficacement différents
problèmes de peau : - les inflammations provoquées par les micro-organismes (bactéries) ;
- les
mycoses.

 



 

Denis LUCAS                                                                                                                Bourges, le 21 novembre 2020.

 

L’abeille de Sologne

 

 

 

Billet de Denis et Françoise LUCAS (L’abeille de Sologne).

 

 

Je profite des premières gelées matinales en Sologne et en Berry pour vous donner de nos nouvelles et pour vous dresser un petit bilan de la saison apicole 2020.

 

Rappel de la situation 2019 : perte de 25% de mes colonies l’hiver dernier,  suivie  d’une saison  catastrophique due à un printemps  froid et pluvieux.

 

Cette année, avec son excellente météo, a été très favorable aux abeilles et aux fleurs et m’a donné l’opportunité de produire des miels de cru et des toutes fleurs, en quantité et en qualité !

 

J’ai donc pu reconstituer mes stocks sauf pour l’acacia, car il n’a fait beau début mai que 4/5 jours pendant la floraison des robiniers (faux acacias), ce qui n’est pas suffisant pour produire un miel d’acacia pur, clair et liquide, comme mes clients s’y attendent ... c’est malgré cela un bon miel de printemps, qui devient légèrement crémeux, mais avec un goût d’acacia sans aucun doute !

 

Sinon, j’ai fait de très belles récoltes de miel de fleurs de printemps (à stoker SVP au réfrigérateur pour éviter quelque fois, la fermentation), de miel de fleurs d’été, de tilleul (stock presque épuisé), de bourdaine (excellente année avec 2 récoltes mi-mai et mi-juin), de ronce, de forêt (très grosse récolte, miellat de chêne ...), de châtaignier (2 récoltes, fin juin et fin juillet), de bruyère (je n’en avais pas récolté depuis 2018) et de sarrasin.

 

J’ai lancé un élevage de reines en début de saison, à l’aide d’une trentaine de nucleus, ce qui m’a permis de produire 60 essaims artificiels et d’y introduire des reines vierges ou fécondées sans attendre que les abeilles en élèvent naturellement (gain de temps). Avec certains de ces essaims, j’ai même réussi à produire un peu de miel en fin de cette saison apicole !

 

Mon cheptel est donc repassé à environ 190 colonies installées en ruches (10 cadres) et en ruchettes (6 cadres) pour passer l’hiver 2020-2021. Mon objectif est d’avoir une mortalité hivernale inférieure à 10% !

 

Cette année, j’ai amélioré le suivi de mes ruches et ruchettes en vissant sur chacune une petite plaque avec un numéro pour mettre en place un suivi à la ruche par rucher (registre d’élevage informatisé). Dès le printemps, j’ai nettoyé chaque ruche en transvasant les cadres avec leurs abeilles dans une ruche propre, grattée et passée à la flamme avec des fonds en plastique nettoyés avec de l’eau de javel diluée. J’ai remplacé au moins 2 vieux cadres dans chaque ruche par des cadres neufs avec de la cire d’opercules Bio neuve.

 

En matière de lutte contre le varroa (acarien de l’abeille), j’ai effectué deux traitements en octobre avec du « Varromed » (mélange d’acides oxalique et formique et de sirop, autorisé en BIO) par dégouttement entre les cadres. Sur novembre, je viens de réaliser un 3ème traitement en vaporisant de l’acide oxalique à l’intérieur de chaque ruche, profitant qu’il n’y a plus de couvain dans les ruches pour gazer les acariens qui se baladent sur les abeilles et qui les affaiblissent avant l’hiver.

 

J’ai eu un audit de suivi de la certification BIO, par une auditrice d’Ecocert, le jeudi 12 novembre. Tout c’est très bien passé, la certification couvrant déjà tous mes miels, la cire et la propolis, sera étendue au pollen frais, ce qui avait été oublié par son prédécesseur. Je vais faire modifier mon étiquette pour que figure « Agriculture France » sous le logo de l’Europe, au lieu d »Agriculture UE », actuellement.

 

Je lui ai demandé des conseils pour passer en 2021 sur une certification de type « DEMETER », encore plus respectueuse de l’abeille, mais je vous en reparlerai quand j’y verrai plus clair sur mon analyse de faisabilité.

 

Voilà, je ne pouvais pas ne pas parler des impacts de la COVID sur nos ventes, la plupart des marchés de producteurs, des marchés BIO organisés par Bio Berry (je viens d’être élu au bureau de Bio Berry), les marchés de Noël, les distributions au sein de certaines AMAP, sont annulés.

 

Il me faut donc compenser ces pertes de chiffre d’affaire pour poursuivre ma route.

 

A cet effet, j’ai finalisé les démarches pour être référencé chez Bio coop et je suis en contact avec des amicales au sein de différentes administrations sur Bourges (Préfecture, Sous-préfecture de Vierzon, DDT, Hôpital de Bourges, ...). Heureusement pour nous, le marché de la halle au blé de Bourges du samedi matin est maintenu mais limité à l’alimentaire. J’effectue des livraisons à domicile pour certains clients autour de Bourges.

 

Je vais bientôt annoncer le lancement d’un site de e.commerce (abeilledesologne.fr) pour pouvoir élargir notre rayon de vente à d’autres régions ... Soyez patients, c’est pour bientôt, mais continuez SVP à passer exclusivement par vos sympathiques et efficaces référents miel de l’AMAP des Pommes d’amis de Bondy.

 

Enfin, ma femme et moi, vous souhaitons  de passer en famille, ou entre amis, de bonnes fêtes de fin d’année et de rétablir rapidement ce lien social qui nous manque tant, après des semaines de confinement, sans oublier les gestes barrière (et quelques gouttes de teinture mère de propolis ;-).

 

J’ai envoyé à Martine CARN un bon de commande pour des petits paniers de 3 pots de 250g avec 3 formules (« Le doux », « Le fruité » et « Le corcé ») pour vos cadeaux de Noël et nous serons présents, à priori, le mercredi 2 décembre 2020 avec des pains d’épices, de la gelée royale, de la teinture mère de propolis (flacon de 20ml, non diluée) en plus de toute notre gamme de miels de cru.

 

 

 
 

Nota : Je tiens à remercier tout particulièrement Martine et Ahmed pour leur gentillesse, leur disponibilité et leur efficacité dans la promotion de nos miels au sein de votre AMAP, encore MERCI et à très vite.

 

 

Denis et Françoise LUCAS.