· 

Fonctionnement d'une AMAP

Producteur et consommateurs sont liés par un contrat dans lequel : 

 

> l’agriculteur s'engage à fournir aux consommateurs un panier par semaine de produits à un prix équitable défini en toute transparence. L’AMAP lui procure une avance de trésorerie sur plusieurs mois, donc une indépendance par rapport au système de grande distribution et amortit les aléas de l'économie de marché. Un groupement de consommateur lui apporte un regard sur les demandes fluctuantes des consommateurs.

 

> les consommateurs s'engagent, en toute connaissance des diverses contraintes, à effectuer à tour de rôle une permanence à l'accueil de la distribution, voire à effectuer ponctuellement sur l'exploitation des tâches en groupe (désherbage, récoltes…).L’AMAP procure à chaque associé, pour un prix équitable des aliments frais, de saison, (le plus souvent) biologiques, produits à partir de variétés végétales ou races animales de terroir ou anciennes. Il peut apprendre et comprendre les difficultés et les bonheurs de la mise culture et il peut directement, proposer, influencer le mode de culture (biologique ou biodynamique ou agriculture durable) ou aider à des projets.

 

> Le partenariat est assuré par un comité de bénévoles, élu chaque année lors de l’assemblée générale qui participe et pilote le fonctionnement de l'AMAP. Ils ont pour fonctions : assurer le lien avec le producteur pour la communication et l'information, rechercher d'autres consommateurs et producteur, prendre les inscriptions, organiser la distribution, etc.